french flag  US flag

pourquoi la prospective ?

Le désir de connaître l’avenir est aussi vieux que l’humanité.

Cependant les études prospectives ne portent pas uniquement sur l’avenir, elles servent aussi à mieux connaître le présent. A la fois le présent qui nous entoure et le présent qui est en nous ; toute activité exercée lors d’une étude ou d’un exercice de prospective est également un apprentissage, impliquant des efforts pour se comprendre soi-même et comprendre la société à laquelle on appartient.

Car la prospective n’est pas seulement un certain type d’approche, d’étude ou de recherche. Elle reflète avant tout un état d’esprit. L’un des aspects les plus passionnants et complexes de la prospective est qu’il s’agit d’un système ouvert, où la seule certitude est l’incertitude. D’où la nécessité de faire preuve de rigueur, mais aussi d’imagination et de créativité, d’audace même, et surtout d’humilité intellectuelle.

La réflexion prospective appelle une démarche intégrée et une vision à long terme des différents choix possibles, en pleine conscience de leurs impacts respectifs. Les méthodes employées n’ont d’utilité que si elles structurent et font partager une compréhension profonde de la situation existante, l’analyse des causes de son évolution, le repérage des facteurs de changement qui peuvent intervenir.

C’est pourquoi l’étude prospective, aussi technique qu’elle puisse devenir, demeurera toujours une opération intrinsèquement politique –au sens le plus large du terme- du seul fait qu’elle traite de valeurs, de perspectives, d’options et de choix.

Outil de liberté, elle forge aussi notre responsabilité.